open search menuopen langage menutoggle menu
Toutes les actualités

Rencontre avec Mathilde Champ, Senior Product Owner chez Talan en Suisse

Dans ce témoignage collaborateur, Mathilde revient sur son parcours, ses missions et son terrain de jeu en tant que Product Owner chez Talan en Suisse

Photo de Mathilde Champ et citation
/
Photo de Mathilde Champ
/

Peux-tu présenter ton parcours en quelques lignes ?

J’ai d’abord travaillé au sein d’une agence digitale en marketing puis j’ai été Product Owner pendant 4 ans (avec un petit passage par la business analyse). En réalisant des missions pour plusieurs clients à Lyon, j’ai eu un premier contact positif avec Talan.

J’ai ensuite suivi un très gros projet stratégique ou je devais mettre en place un Framework Agile spécifique (le Framework SAFe). C’était un travail de compréhension de la situation, des contraintes et des problèmes du quotidien pour ensuite pouvoir dessiner un état des lieux et proposer un plan d’action individuel et collectif à toute l’équipe.

Ensuite, j’ai cherché un projet à dimension internationale de plus grande envergure. Comme j’avais eu de très bons retours sur Talan et que la Suisse gère beaucoup de projets internationaux, j’ai rejoint Talan en Suisse. Je suis  aujourd’hui Product Owner.

 

Quelles sont tes missions actuelles ?

Je participe au développement d’une application web « Business to Consumer » qui est un service après-achat, un véritable « S.A.V. ». Cette web app., qui est destinée à une utilisation mobile, regroupe tous les services proposés par les marques de notre client une fois le produit acheté en magasin, sur les sites d’e-commerce et même sur le marché de l’occasion.

Sur le point de vente, on propose aux acheteurs de se créer un compte dans la web app pour bénéficier des services complémentaires et d’une garantie étendue.

Mon rôle, dans l’équipe, est de m’assurer que nous avançons tous dans la bonne direction et avec les bonnes priorités pour délivrer un produit de qualité, dans les contraintes de planning données.

 

3 mots pour définir Talan ?

- La bienveillance : mon responsable de mission est toujours disponible et à l’écoute tout comme l’équipe administrative.

- Excellence : les consultants de Talan ont beaucoup d’expérience et une réelle expertise.

- International : faire partie d’une entreprise qui est présente dans plusieurs pays c’est stimulant, cela donne de bonnes perspectives de carrière et une possibilité de mobilité interne attractive.

 

Chez Talan, quel est ton terrain de jeu ?

Mon terrain de jeu, c’est toute la partie fonctionnelle dans les projets IT : définir les fonctionnalités d’un produit, apporter de la cohésion et de la formation pour aider les Scrum Teams à donner le meilleur d’elles-mêmes.

L’intérêt de l’agilité est, entre autres, de permettre un « découpage » des équipes lorsque l’on travaille sur un projet d’une certaine envergure fonctionnelle. En bref, on peut « paralléliser » les tâches de l’ensemble des collaborateurs.

Nous avons opté pour une méthodologie Scrum, une approche dynamique et participative de la conduite du projet. On répartit la globalité de l’équipe projet en petites sous-équipes : les Scrum Teams. Chaque Scrum Team a des développeurs, un Scrum Master, un Product Owner, un ou plusieurs testeur(s), des designers UX/UI… Au sein de chaque Scrum Team, il faut s’assurer que tout le monde travaille en cohésion et avec la même motivation.

Quelle personne t'inspire le plus ?  

Il y a évidemment plein de personnes qui m’inspirent, mais en ce moment, je pense particulièrement à Victoire Tuaillon. Elle est l’auteure du podcast « Les Couilles Sur La Table » qui pose la question de la masculinité à travers un point de vue féministe. Une bonne façon de s’interroger sur le rôle de l’homme et de la femme dans notre société. Elle est très intéressante car son approche n’écarte personne et aide à repositionner tout le monde. Victoire Tuaillon souligne nos complémentarités et comment nous avons tous besoin de l’autre. Pour ne rien gâcher, nous avons le même âge !